Aller directement au contenu

En tout temps : 418 335-5551

Le lien mère-enfant

Le lien mère-enfantPour se sentir en sécurité, l'enfant a besoin d'être protégé et encadré par des personnes qui l'aiment et qui répondent à ses besoins; idéalement par ses deux parents.

Dans une famille aimante où règne le respect, le couple travaille ensemble pour fournir à l'enfant un milieu favorable où il pourra se développer au maximum de son potentiel. Les parents éduquent et les enfants sont éduqués, chacun occupant la place qui lui revient.

L'enfant issu d'un milieu où règne la violence conjugale, est souvent témoin d'évènements troublants, quand la mère est constamment critiquée, dénigrée ou même violentée physiquement par son conjoint. La compréhension qu'il a des évènements peut l'amener à se « déplacer » dans la hiérarchie familiale pour se retrouver parfois au même niveau que sa mère, parfois même au-dessus. 

« Sous l'autorité de la mère, l'enfant ne se sent plus en sécurité. Est-ce que je dois écouter papa? Oui, c'est le chef. Est-ce que je dois écouter maman? Non, parce qu'elle n'est jamais correcte. Si je fais ce qu'elle veut, je ne serai pas correct non plus. Alors, je ne dois pas écouter maman. »1

L'enfant peut aussi endosser certains rôles (le sauveur, l'éducateur, le protecteur, le pacificateur)  dont "la mission" sera d'influencer le cours des choses avant, pendant ou après les épisodes de violence.  Quant à l'enfant " bouc émissaire", il sera identifié comme étant la cause des problèmes dans la famille et ses comportements serviront à justifier la violence.2  

Même avec de bonnes compétences parentales et des méthodes éducatives adéquates, la mère n'arrive plus à faire valoir son autorité et ne comprend pas pourquoi elle a tant de difficulté à se faire respecter.  Cette situation mine la confiance de la mère qui peut choisir de demeurer avec son conjoint violent, parce qu'elle s'estime incapable de s'occuper correctement de son enfant.

La mère, durement éprouvée parce qu'elle est constamment « mise en échec », a besoin de reprendre confiance en elle. En agissant rapidement afin de rétablir la mère dans ses fonctions d'autorité parentale on permet à l'enfant de retrouver son « rôle » d'enfant.

Si les mères ne sont pas responsables des comportements violents de leur conjoint, elles ont le devoir de protéger leurs enfants. Nous pouvons redonner aux mères leur pouvoir d'agir sur leurs enfants.

1 Comité Priorité Violence Conjugale (CPVC), Turgeon, Joane. Les enfants exposés à la violence conjugale: dépistage et intervention, (2005).

2 Centre de recherche interdisciplinaire sur la violence familiale et la violence faite aux femmes (Cri-viff), Les enfants exposés à la violence conjugale, (2009).

Imprimer la page
Imprimé le 24 juin 2017 Maison d'hébergement La Gîtée
Cp 363 Succ Bureau-Chef
Thetford Mines
G6G 5T1
Téléphone : 418 335-5551
Télécopieur : 418 335-9419
Courriel : info@lagitee.ca
Site internet : http://www.lagitee.ca